Les plantes vivaces ombellifères ont un joli aspect naturel. Les fleurs attirent les syrphes, les abeilles et les papillons tel un aimant. Ensuite, les oiseaux picorent leurs graines. On peut donc dire qu’elles méritent une place dans tous les jardins.

Un jardin naturel et biodiversifié grâce aux plantes vivaces ombellifères

Transparence

Chaque tête de fleur est composée de petites ombelles portant de nombreuses fleurs pleines de pollen et de nectar. Grâce à leur port aérien, les ombellifères sont transparentes. Elles sont magnifiques en groupes, mais s’entremêlent aussi sans effort avec des plantes ayant une autre forme d’inflorescence, comme les panicules. L’aneth (Anethum), le fenouil (Foeniculum), le cerfeuil romain (Myrrhis) et l’angélique (Angelica) sont des exemples d’ombellifères. L’achillée (Achillea) est peut-être la plus connue dans le jardin (ornemental), mais le choix est bien plus vaste que cela.

Un aperçu de la gamme :

Achillée millefeuille – Achillea

Floraison : de juin à septembre, en jaune, rose, violet, orange, rouge et blanc
Emplacement : soleil
Conseil : divisez cette plante tous les deux ans au printemps, et elle restera belle pendant des années.

Cerfeuil sauvage – Anthriscus sylvestris ‘Ravenswing’

Floraison : de mai à juin, en blanc
Emplacement : mi-ombre / soleil
La forme sauvage de cette plante est peut-être l’ombellifère la plus connue.

Marron d’Inde – Bunium bulbocastanum

Floraison : de juin à juillet, en blanc
Emplacement : mi-ombre / soleil
Toutes les parties de cette plante sont comestibles ; le goût des tubercules rappelle celui de la châtaigne.

Persil de la Baltique – Cenolophium denudatum

Floraison : de juin à septembre, en blanc
Emplacement : ombre / mi-ombre / soleil
Apprécié pour sa longue période de floraison et parce qu’il se plaît également à l’ombre.

Carotte sauvage – Daucus carota

Floraison : de juin à octobre, en blanc
Emplacement : soleil
Le soir, la fleur se referme, pour se déployer à nouveau le matin.

Valériane orientale – Patrinia scabiosifolia

Floraison : de juin à août, en jaune
Emplacement : mi-ombre / soleil
Les feuilles de cette ombellifère deviennent rougeâtres en automne.

Zizia doré – Zizia aurea

Floraison : de mai à juillet, en jaune
Emplacement : mi-ombre / soleil
Comme le cerfeuil sauvage, cette plante fleurit un peu plus tôt dans l’année.

Le saviez-vous ?

  • De nombreuses ombellifères sont des plantes hôtes pour les papillons. Par exemple, le Machaon pond ses œufs sur un plant de carotte sauvage.
  • Elles ne font pas toutes partie de la famille des ombellifères (ou apiacées). L’achillée, par exemple, appartient à la famille des Astéracées et la valériane dorée à celle des Caprifoliacées.
  • Il est préférable de les tailler après l’hiver. Les insectes hibernent dans les feuilles et les tiges et vous profiterez vous-même de leur belle silhouette pendant des mois.

Retour en haut